Anne HORBACH   Soprano           

 

 

 

 

 

 

Elle a joué le rôle de la comtesse dans les « Noces de Figaro » et s’est produite également dans différents festivals en France : Ambronnay, Sablé, Paris Nancy et Dijon avec la compagnie « Les menus Plaisirs du Roy » ils y ont présentés « Alceste » et « Persée » de Lully.

Toujours en opéra, elle a eu le plaisir de se produire dans une mise en scène de Claude Régy d’un opéra de Léos janacek : « Carnet d’un disparu pour le Kunstfestival de Bruxelles,le festival d’Aix en Provence et le Théâtre des Amandiers à Paris .Elle y incarnait une voix de femme tzigane.

Elle a chanté pour le festival de Wallonie, notamment le rôle de Nina dans l’opéra de Daniel Schell « Hygiène de l’assassin » adapté du roman d’Amélie Nothomb.

Elle a collaboré avec différentes compagnies théâtrales dont le Théâtre de la Renaissance, le Théâtre Musical Possible, la compagnie Off Limits ou elle a chanté une création de Michel Fourgon pour le spectacle « Les Retrouvailles »d’Adamov dans une mise en scène de Michaël Delaunnoy et avec le Théâtre Mâat dans une comédie musicale pour Neuf voix a cappella une composition d’Hadi El Gamal dans une mise en scène de Christine Smeysters.

Elle a travaillé à plusieurs reprises pour l’ensemble « Musiques Nouvelles » et a joué dans diverses éditions du festival Ars Musica .Avec l’ensemble Kadéléis, elle a donné de nombreux concerts et a enregistré « Verlaine ou la Musique des mots »,une commande que l’ensemble a faite à huit compositeurs belges .                                                                                                                                                                                              

Elle a chanté  le « Requiem » et la « Messe du Couronnement » de Mozart au festival de Beloeil et à l’Aula Magna à Louvain-la-neuve, ainsi que des airs et oratorios de Bach,  Haendel,  Vivaldi et de nombreux motets de la Renaissance avec les ensembles « Conversations » et « Laudantes Consort ».

Elle enseigne le chant aux académies de Jodoigne et de Welkenraedt et est actuellement professeur de méthodologie du chant au Conservatoire de Bruxelles.